Formation

La formation est au cœur du projet Anédas

La formation des jeunes filles

Concernant l’enseignement des jeunes filles, un premier projet est déjà engagé avec une grande association éthiopienne de Lyon, sur un projet dans la Corne de l'Afrique concernant la scolarisation des filles. Au-delà de la justice sociale, comment réussir économiquement si la majorité des femmes des pays Africains subsahariens ne contribue pas à la création de valeur ?

Enseignement secondaire et supérieur

Dans quelques-uns des pays subsahariens, une part non négligeable d’enseignants du primaire et du secondaire déclarent ne jamais avoir reçu de formation. La rénovation et l’amélioration de l’enseignement secondaire et universitaire est essentiel. Anédas, et ses membres élus et experts, sont particulièrement engagés dans l’enseignement. Collectivement, nous pouvons améliorer notre capacité à épanouir les jeunes générations.

Formation élus, entrepreneurs
Formation des jeunes filles

La formation des élus

Pour les soutenir et les encourager à participer à la vie politique en France, Anédas propose de former et soutenir les élus dans l’exercice de leur mandat : gestion des collectivités territoriales, cohérence des politiques publiques, liaisons avec les diasporas d’Afrique subsaharienne…

Formation des entrepreneurs

Nombre de candidats entrepreneurs débordent d’énergie et de compétences. Toutefois, pour réussir,

il leur manque le bon réseau, les codes culturels et les appuis stratégiques. Autant en France que dans les pays d’Afrique subsaharienne, l’Anédas s’engage aux côtés des créateurs d’entreprise.